Une curieuse coutume

En cherchant dans les documents d'archives lorsque je travaille sur la généalogie j'ai remarqué en Isère dans les années 1710 une remarque dans la marge des actes d'enterrement. La poule a été payée , a payé la poule . Je ne comprend pas cette coutume. Il ne s'agit pas d'une taxe établie par un curé aimant la volaille car cette note apparaît certaines années alors que le curé est déjà en poste et signe des actes sans cette remarque, et elle disparaît des années plus tard, on voit même plus rarement a payé la poule et trois bouteilles. Pourquoi seulement sur des actes de sépulture? J'ai posé la question sur des sites de généalogie et je n'ai pas encore de réponse. Jeanel en bon prof d'histoire a su me mettre sur la voie et connaissait cette taxe ancienne et j'ai trouvé sur internet les différentes taxes de l'ancien régime, une explication sur une expression qu'on emploie sans en connaître le sens "main morte" sur ce site